Les Maîtres flamands

Bonjour, je m’appelle Anthony van Dyck

La culture et la peinture artistique vous intéressent ?

 

Google aime Bruegel. Découvrez pourquoi

Pour admirer les œuvres de Bruehgel, il est préférable de prendre son temps. On appelle cela le « slow looking ». Plus vous observez, plus vous vous immergez dans la peinture et plus vous découvrez les subtilités de l’œuvre. C’est précisément pour cela que Google s’intéresse également à ces tableaux.

Bruxelles

Rien ne vaut pourtant, cela va sans dire, que de les admirer de ses propres yeux. Pour ce faire, rien de tel qu’une petite visite au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles. Vous y trouverez une sélection très diversifiée de tableaux de Bruegel. Un aperçu de l’offre abondante :

  • « La Chute des anges rebelles », une vaste fresque de créatures hybrides et de personnages imaginaires,
  • « Le Dénombrement de Bethléem », un chef-d’œuvre qui vous invite à vous balader entre paysans, pèlerins, enfants qui jouent et tziganes,
  • « La Chute d’Icare », le célèbre tableau avec son style visuel raffiné d’allure orientale.

Et c’est précisément cette diversité qui caractérise le talent exceptionnel de Bruegel. Peu d’artistes ont pu combiner ces différences de style d’une manière aussi magistrale. Ce maître flamand est en outre exceptionnel aussi bien dans sa composition que dans ses techniques de peinture. Souvent très chargées et détaillées, les œuvres de Bruegel n’en dégagent pas moins beaucoup de calme et d’équilibre. Ses fils n’avaient pas le talent de leur père mais ils ont reproduit beaucoup de ses tableaux. Ces reproductions sont également exposées au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles. Les œuvres du père et de ses fils se côtoient ici dans une combinaison unique.

Unseen Masterpieces, Museums der Schönen Künste, Brüssel

Unseen Masterpieces, Musée des Beaux-Arts, Bruxelles - © KMSKB

Bruxelles

Examinez les miniatures de la Bibliothèque royale de Bruxelles. Vous y trouverez notamment De Librije, la librairie des Ducs de Bourgogne et ses 300 manuscrits originaux de l’époque.

Miniaturen

Bibliothèque royale, Boulevard de l’Empereur, Bruxelles - © Op zoek nr Utopia

Westhoek

Le Westhoek raconte encore et toujours l’histoire de la Première Guerre mondiale, plus de cent ans après le déclenchement de celle-ci. Vous y trouverez des centaines de monuments et cimetières lourds de signification historique pour des personnes originaires du monde entier. Un lieu qui inspire au recueillement.

Französischer Militärfriedhof Saint Charles de Potyze

Cimetière militaire français Saint-Charles de Potyze - © Thierry Caignie - Westtoek

Lierre

Découvrez l’un des nombreux béguinages dont regorge la Flandre, par exemple celui de Lierre. Dans les communautés closes comme celle-ci, qui figure par ailleurs sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le temps défile un peu plus lentement. Planifiez votre visite.

Beginenhof, Begijnhofstraat, Lier

Béguinage, Begijnhofstraat, Lierre - © Instagram visitlier - Source

Oostende

Admirez l’œuvre du maître James Ensor au Mu.ZEE. S’inspirant de joyaux de l’art populaire, il les a élevés au rang de chefs-d’œuvre. À l’instar de l’œuvre de Bruegel, le travail d’Ensor s’apprécie de préférence en « slow looking ».

Mu-Zee, Romestraat, Oostende

Mu.ZEE, Romestraat, Ostende - © Instagram samlaplante - Source

Avez-vous succombé au charme de la période baroque ?

J’aimerais vous en dire plus à ce sujet.

Le baroque n’est pas un mouvement artistique, c’est un mode de vie.

Les autres guides vous le confirmeront.