Les Maîtres flamands

Bonjour, je m’appelle Peter Paul Rubens

Si Pierre Paul Rubens était essentiellement reconnu pour ses talents d’artiste, il était également un diplomate, un polyglotte et un collectionneur estimé. Son génie perdure dans la ville d’Anvers, dans ses peintures et son architecture baroques, mais pas uniquement. Rubens est une immense source d’inspiration pour les artistes contemporains. En 2018, Anvers célèbrera son patrimoine culturel baroque et son mode de vie atypique, inscrit dans l’ADN de la ville.

Self-portrait of Rubens

Autoportrait de Rubens - © Rubenshuis Antwerpen collectiebeleid

Un talent exceptionnel

Rubens naît en 1577 à Siegen (dans l’Allemagne actuelle), mais il déménage rapidement à Anvers avec sa mère à la mort de son père. C’est là qu’il apprend à peindre auprès d’artistes comme Tobias Verhaecht, Adam van Noort et Otto van Veen.

En 1600, il se rend à Rome et à Venise, en Italie, ainsi qu’en Espagne. À cette époque, son talent exceptionnel est déjà indéniable, et il reçoit rapidement des commandes royales pour les deux cours.

Descent from the cross

La Descente de Croix - © KMSKA www.lukasweb.be - Art in Flanders vzw / Foto: Hugo Maertens

La Maison Rubens et ses ateliers

En 1608, il revient à Anvers en tant que peintre officiel de la cour des Pays-Bas, un titre qui lui a été conféré par l’archiduc Albert d’Autriche et Isabelle d’Espagne. C’est à cette époque qu’il achète une maison et un terrain sur la Place Wapper (au centre actuel de la ville d’Anvers) et qu’il s’attèle à la rénover complètement.

Rubens dessine les plans lui-même en s’inspirant de l’architecture de l’Antiquité romaine et de la Renaissance pour finalement transformer cette maison flamande ordinaire en palais. Il l’agrandit considérablement pour y ajouter un studio, un pavillon de jardin et un musée de sculpture surmonté d’un dôme. Un magnifique portique offre également une vue incroyable sur le jardin intérieur et le pavillon. Le résultat est éblouissant. Dès lors, son studio se transforme en une véritable fourmilière où évoluent de nombreux employés et élèves, dont certains allaient également atteindre la renommée, tels qu’Antoine van Dyck et Jacob Jordaens. Des centaines de créations et de peintures y voient le jour, dont une grande majorité sur commande.

Beeldarchief collectie Antwerpen

Beeldarchief collectie Antwerpen - © Beeldarchief collectie Antwerpen

Une carrière de diplomate

L’archiduchesse Isabelle tient Rubens en haute estime et lui confie de plus en plus de missions diplomatiques à effectuer en son nom. C’est lui qui parvient ainsi à négocier un accord de paix entre l’Espagne et l’Angleterre. Ce succès allait enfin mettre un terme aux hostilités entre Espagnols et Néerlandais, alors proches alliés des Anglais.

Rubens est très apprécié et accueilli dans toutes les cours d’Europe. De nombreux contemporains voient en lui un homme aussi talentueux dans l’art de la peinture que dans celui de la diplomatie. Il est alors presque universellement considéré comme un artiste sans égal.

Durant ses voyages, il remplit un grand nombre de missions et honore des commandes importantes, comme par exemple la création de 24 peintures célébrant la vie de Marie de Médicis pour le Palais du Luxembourg à Paris.

kathedraal2(c) Antwerpen Toerisme en Congres

kathedraal (c) Antwerpen Toerisme en Congres

Une légende du baroque

En 1630, Rubens retourne définitivement en Flandre et achète un château à Elewijt en dehors de Bruxelles. Il y peint la plus grande commande de sa carrière, à savoir 112 œuvres destinées à décorer le pavillon de chasse royal à Madrid, le Torre de la Parada. Ce travail n’aboutit qu’en 1638 et est alors dûment envoyé en Espagne.

La santé de Rubens commence à se détériorer, et il meurt en 1640 à l’âge de 62 ans dans sa maison de la Place Wapper, à Anvers.

Anvers est la seule ville au monde dont tous les aspects ont été imprégnés par Pierre Paul Rubens et son héritage baroque. « Antwerp Baroque 2018, Rubens inspires » représente une occasion de découvrir Rubens et le baroque de manière complète et unique.

The Annunciation

L'Annonciation - © www.lukasweb.be - Art in Flanders vzw / Foto : Michel Wuyts en Louis De Peuter

De hemelvaart van Maria

L'Assomption de la Vierge - © www.lukasweb.be - Art in Flanders vzw