Les Maîtres flamands

Architecture, design, paysages

Je suis ravi de faire votre connaissance. Je m’appelle Nicolas Rockox et, au cours du 17e siècle, je fus le bourgmestre d’Anvers pendant de longues années. Les magnifiques palais baroques d’Anvers et l’architecture en général vous intéressent ? Laissez-moi vous montrer les plus beaux endroits de Flandre.

La Flandre dispose d’un magnifique patrimoine, et ce, dans différents styles architecturaux.

J’aimerais vous montrer les anciens édifices qui ont conservé leur éclat, ainsi que la nouvelle architecture.

Découvrez toute la richesse de la Flandre.

Rencontrez les autres guides.

Découvrez le portrait de Nicolas Rockox

Nicolaas Rockox

Pierre Paul Rubens, portrait de Nicolas Rockox (1613) - © La Maison Rockox, Anvers © www.lukasweb.be - Art In Flanders vzw - photo Rik Klein Gotink

Peint par: Peter Paul Rubens
Année: 1545
Venez me voir: KMSKA, Anvers

Bonjour, mon nom est Nicolas Rockox (1560-1640).

Je suis ravi de faire votre connaissance. J'étais un ami proche de Pierre Paul Rubens, et, au cours du 17e siècle, j'ai été durant de nombreuses années le bourgmestre d'Anvers. En tant que mécène, j'ai commandé de nombreuses peintures à Rubens et à d'autres artistes, dont Antoine van Dyck (mon collègue guide pour les Maîtres flamands), Jan van Eyck et Pieter Bruegel.

En 1613, j'ai demandé à Rubens de réaliser un triptypue - une peinture composée de trois panneaux - afin d'illustrer mon attachement à ma foi. Sur le panneau central, il a choisi de représenter l'apparition du Christ à Thomas ; ce personnage incrédule sur la droite, qui refusait de croire que le Fils de Dieu était revenu d'entre les morts. Le vieil homme derrière Thomas est Pierre, l'apôtre qui a renoncé à Jésus en reniant pas moins de trois fois leur amitié. Le troisième personnage est Paul, qui, avant sa conversion, persécutait les chrétiens. Pourtant, le Christ leur a pardonné à tous trois leurs péchés et les a admis au Royaume des Cieux.

Sur les panneaux latéraux, Rubens a réalisé nos portraits à Madame Rockox, Adriana Perez, et moi-même. Regardez attentivement et vous verrez que mon épouse tient un rosaire, un symbole de foi. Nous demandons le pardon de nos péchés et prions pour être admis au paradis.

Malheureusement, je suis mort sans enfants, et ma collection a été vendue publiquement. Mais je suis ravi de voir que ma maison, la Maison Rockox, est aujourd'hui rénovée et qu'il est possible de la visiter.